Nouveau pavillon de services ambulatoires spécialisés

  • De nouveaux services de proximité en pédiatrie
  • Une augmentation des services en médecine de jour et en oncologie

Le CISSS de la Montérégie-Est est en pleine expansion ! Un nouveau pavillon de services ambulatoires spécialisés sera développé à L’HÔPITAL PIERRE-BOUCHER avec l’aval du ministère de la Santé et des Services sociaux et la participation de la Fondation Hôpital Pierre-Boucher.

PROJET EN COURS

Apport de la Fondation

5 000 000 $

Des pédiatres y auront des cliniques externes spécialisées afin que les enfants et les familles puissent recevoir toute une gamme de services près de chez eux, en complément des services dispensés par les médecins de famille du territoire. Nous pourrons y offrir, entre autres, plus de services et des environnements mieux adaptés à la personne âgées pour le suivi des maladies chroniques et la réadaptation en externe. Le nouveau bâtiment permettra également de libérer de l’espace dans le centre ambulatoire actuel afin d’augmenter l’offre de soins et services pour nos patients en oncologie. Nos aînés souhaitent demeurer à la maison le plus longtemps possible : c’est ce que nous leur offrons avec ce nouveau pavillon. Saisissez l’opportunité d’y laisser votre empreinte en faisant un don à la Fondation Hôpital Pierre-Boucher. Vous êtes des partenaires essentiels à notre établissement pour la prestation des meilleurs soins et services possible. Merci à tous ! »

Louise Potvin
Présidente-directrice générale
CISSS de la Montégérie-Est

Nouveaux services de proximité en pédiatrie

Des pédiatres y auront des cliniques externes spécialisées (retard de développement, asthme, physiatrie, maladies infectieuses, cardiologie, allergies, neurologie, endocrinologie, etc.) afin que les enfants et les familles puissent recevoir toute une gamme de services près de chez eux, en complément des services dispensés par les médecins de famille du territoire. On sera en mesure d’effectuer des interventions en urgence. Les suivis et services prénataux seront offerts dans le nouveau bâtiment afin d’offrir aux femmes enceintes de la clinique GARE (grossesses à risque élevé) un accès à tous les services dont elles ont besoin en un seul endroit. Des cliniques de sages-femmes seront aussi offertes dans ce nouveau pavillon.

 

Augmentation des services en médecine de jour et en oncologie

Nous verrons, avec cette construction, une augmentation des services externes et des environnements mieux adaptés pour les personnes âgées en réadaptation, gériatrie, suivi des maladies chroniques, telles le diabète, l’insuffisance cardiaque et les maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC). En déplaçant des cliniques du centre ambulatoire de l’hôpital vers le nouveau bâtiment, l’hôpital pourra presque tripler les espaces en hémato-oncologie et en médecine de jour. Cet agrandissement permettra de passer de 13 à 22 chaises de traitement en oncologie et d’ajouter 8 espaces de traitement en médecine de jour, et ainsi répondre à la croissance de la demande au cours des prochaines années.

Agrandissement du centre des naissances

  • Chambres privées pour chaque famille
  • Cohabitation parents et enfant
  • Service de soins spécialisés pour les nouveau-nés nécessitant des soins particuliers

« L’approche des centres des naissances a beaucoup évolué au cours des dernières années et la cohabitation parents-enfants est maintenant pratiquée dans 99% des cas. »

– Dr Yves Cérat, gynécologue-obstétricien.

PROJET EN COURS

Coût total du projet
3 000 000 $

Apport de la Fondation
1 500 000 $

Avec ses 2 600 nouveau-nés par année, le centre des naissances de l’Hôpital Pierre-Boucher occupe maintenant le premier rang en Montérégie et compte parmi les plus importants au Québec. Grâce au dynamisme et à l’engagement de chacun des membres de son équipe, qui valorise avant tout l’aspect humain de la naissance et l’autonomie des familles, il jouit d’une excellente réputation.

L’approche des centres de naissance a beaucoup évolué au cours des dernières années et la cohabitation parents-enfant est maintenant pratiquée dans plus de 99 % des cas. Il devient donc essentiel, pour mieux répondre à la nouvelle réalité démographique et pour des raisons évidentes d’intimité, d’hygiène et de sécurité, d’agrandir le Centre des naissances de l’Hôpital Pierre-Boucher et de réaménager les chambres existantes pour les transformer en chambres privées, accueillant une seule famille à la fois.

Construction d’une nouvelle urgence

  • Soins d’urgence de haute qualité
  • Accueil et une prise en charge plus rapides
  • Respect accru de la confidentialité des patients
  • Environnement où les plus hautes normes de prévention des infections seront appliquées

« La superficie de l’urgence, l’une des plus achalandées au Québec, ne doit, rien de moins, qu’être quadruplée. »

– Dr Gilles Beaucage, spécialiste en médecine d’urgence et chef du Département de médecine d’urgence

PROJET EN COURS

Coût total du projet
125 000 000 $

Apport de la Fondation
6 000 000 $

Une urgence, c’est le coeur d’un hôpital, une unité névralgique où se mesurent les plus grands défis humains, cliniques et de gestion puisque ses services sont en lien direct avec l’ensemble des activités hospitalières comme l’imagerie médicale, les laboratoires, le bloc opératoire, l’hémodynamie et l’ensemble des unités de soins.

Conçue sur la base des meilleures pratiques en matière de sécurité des usagers et de prévention et contrôle des infections, la nouvelle urgence sera notamment dotée d’une aire de choc à la fine pointe des développements technologiques, d’un plus grand nombre de civières, d’espaces pour isoler les patients à risque de contamination, d’une salle de recueillement pour les familles et les proches qui vivent un décès et d’espaces adaptés pour des clientèles spécifiques ayant des besoins particuliers. Les patients pourront également profiter d’un accès facilité et d’une confidentialité accrue.

Les coûts du projet sont estimés à 125 millions de dollars, incluant l’ajout de 40 lits d’hospitalisation brève, de transition, et d’intervention brève en psychiatrie en plus de l’investissement de 4,5 M $ pour l’acquisition et le rehaussement d’équipements particulièrement essentiels, dans ce contexte où la surveillance et l’évaluation de l’état de santé des patients requièrent une vigilance de tous les instants.

Inscrivez-vous à notre infolettre ›