Retour aux nouvelles

Solidarité et émotions de nos anges gardiens

Actualité

15 mars 2021

Ce texte a été rédigé par le Dr Éric Sabbah, cardiologue à l’Hôpital Pierre-Boucher, qui témoigne de la solidarité des équipes médicales en ces temps encore difficiles.

La crise sanitaire a bouleversé la dynamique entre employés à l’hôpital. Ainsi, pour limiter les risques de contagion, nous sommes à distance les un des autres, y compris durant les pauses, debout devant la machine à café, et les lunchs se passent entre trois plexiglas. Est-ce que cela nuit à nos relations?

Pas vraiment. On dirait même qu’au contraire, ces contraintes physiques ont créé un sentiment d’entraide plus fort. Elles ne cessent de nous rappeler que nous nous battons contre un ennemi commun et que, pour continuer à protéger la population, nous devons tout faire pour ne pas tomber au combat, tout en sachant bien sûr que cela peut arriver.

Anges gardiens Hôpital Pierre-Boucher

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dès qu’une ou qu’un collègue tombe malade, nos liens se renforcent encore pour restructurer les soins. Jamais alors nous ne ressentons autant le sentiment d’un groupe uni, d’une grande famille…

Et quand la population nous apprécie, que ce soit par des dizaines de courriels de gratitude, l’offre de lunchs au personnel, des mains ou klaxons qui claquent chaleureusement devant l’hôpital, oui, sachez-le bien, nous frémissons de fierté!

Tant d’émotions aussi pour ces infirmières qui semblent vêtues comme des astronautes et donc coupées du monde, alors qu’elles sont le seul contact humain que les patients aux soins intensifs auront durant des semaines, le seul messager à leur transmettre les encouragements d’une famille si lointaine…

Le moment le plus émouvant pour moi? Certainement cette rencontre inoubliable avec une collègue à l’étage COVID, étage qui ne laisse personne indifférent vu l’anxiété des patients et du personnel qui s’y trouvent. Imaginez : en plein milieu du corridor, en vêtements de sécurité de la tête aux pieds, elle chantait à travers son masque d’une voix douce en s’accompagnant à la guitare…

Voilà comment cette technicienne en radiologie passe à l’hôpital ses rares moments libres. Moments bénis de paix, qui nous redonnent du courage et où l’anxiété semble alors disparaître. C’est cela, un hôpital exceptionnel : il inspire des gestes exceptionnels à des employés exceptionnels.


Pour en savoir plus sur les actualités de l’Hôpital Pierre-Boucher, suivez la page Facebook du CISSS de la Montérégie-Est.

Pour en savoir plus sur les prochains événements de la Fondation, visitez la section participation de ce site web.

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre infolettre ›