Retour aux nouvelles

Les patients en endoscopie profitent des améliorations rendues possibles grâce aux 2M $ versés par la Fondation Hôpital Pierre-Boucher !

Communiqué

10 décembre 2018

Le 6 décembre dernier a eu lieu le dévoilement du projet de rénovation de l’unité d’endoscopie de l’Hôpital Pierre-Boucher, qui s’inscrit dans le cadre du Programme québécois de dépistage du cancer colorectal. Grâce à la générosité de ses partenaires et donateurs, la Fondation est fière d’avoir remis un montant de 2M $ pour ce projet dont le coût total était de 4M $.

Grâce à la réputation, à l’expertise (plus de 10 000 endoscopies digestives par année) et à l’avant-gardisme de son équipe de gastro-entérologues, l’Hôpital Pierre-Boucher a été désigné par le gouvernement du Québec « Centre pilote de dépistage du cancer colorectal » pour l’ensemble de la Montérégie. Cette nouvelle responsabilité aura de nombreux impacts, tant sur les services de coloscopie que sur ceux de chirurgie, de pathologie et d’oncologie.

 Le projet a déjà apporté des améliorations significatives pour les patients suivis à l’Hôpital Pierre-Boucher :

  • Augmentation du nombre d’examens d’endoscopie de 25% en 3 ans (plus de 3,000 nouveaux cas par année);
  • Augmentation du nombre de colonoscopies de 33% : 8,825 examens en 2014 et 11,629 examens en 2017;
  • Diminution du nombre de chirurgies majeures pour le cancer colorectal (colectomies) : 214 cas en 2014-15 et 168 cas en 2017-18;
  • Amélioration de l’accès à l’endoscopie: de 4,500 examens hors délais à 300 examens hors délais en 2018.

« Ce projet réalisé grâce aux donateurs permet aux professionnels de la santé d’utiliser des technologies de pointes pour soigner les patients de l’hôpital dans un confort optimal » a déclaré Bruno Poirier, directeur général de la Fondation Hôpital Pierre-Boucher.

Le Dr André Simard, directeur des services professionnels, programme santé physique et chirurgie a tenu à remercier « la Fondation et les donateurs pour la réalisation de ce projet qui a déjà un impact positif sur la santé de notre population ».

Le Dr Van Vu Nguyen, chef du département de gastroentérologie de l’Hôpital Pierre-Boucher, a présenté plus en détails les changements apportés à l’unité. Enfin, nous avons pu entendre le témoignage de Sœur Angèle, aujourd’hui en rémission d’un cancer colorectal, au sujet des bons soins qu’elle a reçus à l’Hôpital Pierre-Boucher suite à son diagnostic. Les invités à ce dévoilement ont aussi eu le privilège de faire une visite guidée du département et ainsi constater les améliorations apportées grâce à leurs dons.

Le cancer colorectal, deuxième cause de mortalité par cancer au Canada

Chez l’ensemble de la population, le cancer colorectal constitue la deuxième cause de mortalité par cancer au Canada. Ce type de cancer se développe la plupart du temps chez des personnes âgées de 50 ans et plus et suit habituellement un développement lent et prévisible, d’où l’importance de faire du dépistage précoce et de bénéficier de moyens techniques pour faire des chirurgies moins invasives. On estime que si tous les québécois subissaient régulièrement un examen de dépistage à partir de l’âge de 50 ans, le nombre de cancers colorectaux diminuerait jusqu’à 90 %. On sauverait ainsi près de 2 000 vies par année.

Voyez le dévoilement en images sur notre page Facebook !

Crédit photos : Donat Boivin

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre infolettre ›