Retour aux nouvelles

Des bébés au chaud grâce à de généreuses tricoteuses

Actualité

15 mars 2018

Les nouveau-nés de l’Hôpital Pierre-Boucher bénéficient depuis quelques années de la générosité de 4 résidentes Des Berges à Boucherville qui s’adonnent ensemble au tricot de petits bonnets.

Ce beau projet a vu le jour à l’époque où, nouvellement veuve, une dame éprouvait quelques périodes d’ennui dans son quotidien. Une idée s’est formée à l’esprit de sa fille Monique Hamel, alors  infirmière en salle d’opération à l’Hôpital Pierre-Boucher : « Je constatais depuis quelques temps que nous manquions de petits bonnets faits main pour nos nouveau-nés de césarienne. J’ai donc proposé à ma mère d’en tricoter quelques-uns, histoire de bien garder au chaud ces petits qui perdent beaucoup de chaleur par la tête à la naissance ». Rapidement, la dame s’est fait une joie de fabriquer plusieurs petits bonnets de différentes couleurs, tous garnis selon sa créativité. Mme Hamel rapportait ainsi régulièrement à l’Hôpital une cinquantaine de bonnets pour les nouveau-nés.

Lorsque le temps a été venu pour sa mère de s’installer en résidence, sa passion s’est rapidement transmise à d’autres femmes. C’est ainsi qu’aujourd’hui, quatre dames de la Résidence Des Berges à Boucherville, mesdames Huguette Gingras, Gina Plante, Cécile Rondeau et Huguette Valiquette, se font un plaisir de tricoter ces petits bonnets destinés aux nouveau-nés de l’Hôpital Pierre-Boucher. Ce passe-temps, utile pour les petits, permet également à ces personnes âgées d’égayer leur quotidien et de se sentir impliquées dans leur communauté, en plus de favoriser le lien intergénérationnel.

 

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre infolettre ›