Fondation Hôpital Pierre-Boucher

José Gaudet | Biographie

Petit dernier d’une famille de trois enfants, José Gaudet est né à Ste-Clotilde, mais c’est à Ville LaSalle qu’il passe son enfance et son adolescence. En secondaire 2, il fait la connaissance de Mario Tessier qui va devenir son meilleur ami. Les deux garçons deviennent rapidement inséparables, partageant notamment leur goût pour l’impro et le même sens de l’humour. À l’heure du midi, ils font rire la polyvalente en montant des spectacles à la cafétéria.

Les deux complices se retrouvent plus tard au Cegep André-Laurendeau où ils passent plus de temps dans le local du club d’impro que dans les classes de cours. Après la fin du Cegep, les chemins de José et Mario se séparent. José intègre alors le Conservatoire LaSalle où il fait une spécialisation en Radio-télé-théâtre.

Après quelques petits boulots, José Gaudet décroche un emploi au cabinet de Robert Bourassa, alors premier ministre du Québec. Il est en charge de la logistique des déplacements du PM et devient même son lecteur officiel. Il lui lit les journaux par téléphone. Mais cette vie confortable dans l’antre du pouvoir va prendre le bord lorsque son ami, Mario Tessier, réapparait après trois ans passés dans l’armée.

Les deux amis décident alors de faire l’École Nationale de l’humour, avec la volonté de créer un duo d’humoristes. À leur sortie, ils décrochent un contrat dans un hôtel des Caraïbes où ils vont se faire remarquer par Josélito Michaud. Ce dernier les présente à la direction de la programmation de CKMF (qui deviendra ensuite Énergie, puis NRJ) qui les engage pour animer l’émission du retour, avec Mario Lirette.

Rapidement, leur notoriété grandit et, grâce notamment à leurs personnages, ils élargissent le bassin de leurs fans. Leur émission devient un énorme succès alors que les animateurs se succèdent: Christian Tétrault, Pierre Pagé, André Ducharme, Yves Laramée, Jean Sasseville jusqu’à l’arrivée de Richard Turcotte.

En 2000, le duo décide de se lancer, en parallèle, sur scène avec leur premier spectacle, Les Grandes Gueules – Le show, dans lequel on retrouve de nombreux personnages nés à la radio. Ils vendront plus de 100 000 billets.

Au fil des ans, l’émission Les Grandes Gueules devient un énorme succès, dominant le palmarès des côtes d’écoute en récoltant, plus de six années consécutives, le titre de l’émission la plus écoutée au Canada, toutes catégories confondues. Plus de 1 206 000 auditeurs étaient fidèles à cette émission du réseau NRJ, entre 15h30 et 18h.

Le 16 novembre 2006, Mario Tessier et José Gaudet décident d’arrêter leur émission en plein succès, notamment pour se laisser du temps pour d’autres projets. En 2008, ils travaillent activement sur un nouveau spectacle, Complices, avec Lise Dion à la mise en scène. Le succès est encore une fois au rendez-vous, puisqu’ils ont vendus plus de 100 000 billets en quelques mois. Malheureusement, leur tournée va devoir s’arrêter.

Deux ans après leur départ de la radio, en novembre 2009, Les Grandes Gueules annoncent leur retour sur NRJ, avec Richard Turcotte à l’animation.  Depuis janvier 2010, il est possible d’écouter Les Grandes Gueules  à tous les jours de 15h à 18h.

La même année, Mario Tessier et José Gaudet sont embauchés par TVA pour animer le gala Artis. Ils seront à la barre de ce gala pendant deux ans, 2009 et 2010. C’est leur première véritable incursion à la télévision en tant qu’animateurs, et non plus seulement comme invités.

Passionné de voitures, José Gaudet anime, depuis l’hiver 2012, une nouvelle émission à Historia, Les légendes de la route, consacrée aux voitures de collection.

  • Nos grands partenaires
  • Nos grands partenaires
  • Nos grands partenaires
  • Nos grands partenaires
  • Nos grands partenaires
  • Nos grands partenaires
  • Nos grands partenaires
  • Nos grands partenaires
  • Nos grands partenaires